Préparer son Rasoir

Comment affiler un coupe-chou.
Comment affiler un coupe-chou.
Comment préparer son rasoir ? Rendre et garder son rasoir prêt à raser est la première chose à apprendre afin d’avoir toujours un rasage parfait, ou du moins aussi parfait que possible.

En théorie c’est assez simple, dans les faits, il faut un peu de méthode et d'entraînement. Rassurez vous, depuis des centaines d’années, des millions de personnes avant vous ont appris également à le faire et même si je n’ai pas de chiffre à vous donner, une majorité écrasante de ces personnes s’en sont bien sorti.

Afin d’avoir une référence de qualité du tranchant, le mieux pour débuter est d’avoir un rasoir déjà prêt à raser.

Attention, peu de vendeurs vendent effectivement des rasoirs «vraiment prêt à raser». Certains proposent ce service en sus, mais pour d’autres il est inclus dans le prix du rasoir (c’est le cas pour nous, chez Monsieur Von Tiki Old Razors).

Le matériel pour préparer son rasoir

En plus de votre coupe-chou, il vous faudra un accessoire indispensable : un cuir d’affilage.

Il existe une multitude de cuirs, mais pour débuter, nous retiendrons 2 grands types :
- Les cuirs « strop », autrement appelés «lanière», principalement utilisés outre-Atlantique.
- Les cuirs « paddle », autrement appelés «raquette» utilisés plutôt en Europe.

Le strop est une lanière en cuir, d’une taille d’environ 5cm de large sur 50cm de long.
Il est généralement composé d’une ou deux lanières en cuir, l’une est nue, l’autre peut-être enduite de pâte d’affutage. Une 3eme lanière, en lin, peut être utilisée pour nettoyer la lame des résidus de savon et aider à l’affilage.

Muni d’un crochet et d’une poignée c’est l’outil typique du barbier que l’on voit dans les films de cow-boys.

C’est donc un outil très «clinquant», pourtant, ce n’est pas forcement l’outil le plus adapté pour le débutant..nous verrons cela plus loin.

Le «paddle» est composé d’une pièce de cuir, collée sur une base en bois. De par sa construction, les «paddles» sont donc rigides ce qui simplifie grandement les gestes à effectuer lors de l’affilage. On peut ainsi se concentrer sur le «bon» mouvement sans se préoccuper de la tension du cuir. La pointe du paddle peut également être posée sur le genoux ou sur une table pour plus de stabilité.

Pour débuter nous vous conseillons donc fortement l’utilisation d’un paddle plutôt que d’un strop.
Chez Monsieur Von Tiki, il y a longtemps que nous n’utilisons plus que des paddles pour affiler et préparer les rasoirs des clients.

La technique pour préparer son rasoir

La technique d’affilage est somme toute assez simple. Le plus dur étant de faire les gestes correctement, et surtout avec régularité.

Passez doucement le rasoir sur le cuir, «dos» en avant (contrairement au passage sur les pierres). La vitesse ne change rien a l’affaire, mais elle est source d’erreurs, donc patience et prudence.

Si le cuir est moins large que la longueur de votre lame, ce qui est quasiment toujours le cas, il faut faire des passages en croix. Débutez du talon de la lame pour finir vers le nez. retournez le rasoir (dos vers le cuir afin de ne pas risquer de l'abîmer) et revenir vers vous, toujours du talon de la lame vers le nez.

Il faut peu, voir pas de pression sur la lame, mais il faut la maintenir fermement afin de la guider précisément.

Entre chaque rasage, il faut, suivant les types de rasoirs, la dureté de votre poil, la façon dont vous vous rasez, la sensibilité de votre peau, et l’efficacité de votre geste, entre 50 et 100 allers/retours.

Si toutefois vous sentez une baisse d'efficacité au bout de quelques rasages, il est temps de faire ce même protocole mais du coté «cuir + pâte d'affûtage» afin de raviver le fil de votre rasoir.
Par la suite, sur le coté «cuir nu», il faudra donc augmenter (légèrement) le nombre de passe effectuées entre chaque rasage, jusqu'à trouver le bon équilibre.

Les erreurs courantes à ne pas commettre durant l'affilage :

- Vous appuyez trop.
- Le rasoir n’est pas posé a plat sur le cuir.
- Votre cuir est sale, ce qui abîme le fil du rasoir à chaque passage.

Parce que chaque rasoir ancien est unique... chaque restauration doit être spécifique.

Vous souhaitez nous confier une restauration de coupe-chou ?
Adressez-nous par email (contact@monsieurvontiki.com) une photo du rasoir afin que nous puissions analyser l'état de la lame et de la chasse. Cette étape est fondamentale pour valider la possibilité de restauration par nos soins. Après analyse technique, nous vous ferons parvenir un devis. Tarifs : à partir de 30 euros.

Pour en savoir plus, consultez notre page services de restauration de coupe-choux