Entretenir un Coupe-Chou

Comment entretenir un coupe-chou ? Quelles sont les étapes pour un entretien de coupe-chou efficace. Nous allons voir dans ce tutoriel les étapes à connaître pour faire durer votre coupe-chou.

Pour une restauration complète de vos coupe-choux, vous pouvez nous envoyer vos modèles en nous écrivant à contact@monsieurvontiki.com pour connaître nos tarifs et vous assurer d'une restauration dans les règles de vos coupe-choux anciens.

Nous vendons également des coupe-choux anciens préparés sur la page suivante.

Avant d'utiliser votre coupe-chou (ou juste après votre rasage)

1. L'affilage du coupe-chou

Alors que l'affutage retire de la matière, l'affilage permet quant à lui de redresser les fibres du métal pour redonner le tranchant au rasoir entre chaque rasage.

L'affilage est ce qui, au quotidien, fera que vous pourrez transmettre votre rasoir à votre fils et qu'il pourra lui aussi le transmettre à sa descendance tout en conservant l'efficacité et le confort de votre rasoir droit.

L'affilage du coupe-chou se fait au moyen de cuirs. Pour affiler correctement votre coupe-chou, vous avez évidemment besoin de cuirs de qualité et en bon état (propre et pas de grosses coupures).

Les meilleurs cuirs d'affilage sont :
- Le cuir de cheval "tanné végétal" (méthode de tannage naturelle)
- Le cuir "cordovan"

Consultez le tutoriel pour affiler son coupe-chou

Les cuirs se présentent sous 2 formes principalement :
- Les cuirs "paddle" (ou cuir raquette) : il s'agit de morceaux de cuir collés sur une base dure en bois et généralement utilisés en France et en Europe.



- Les cuirs "strop" (ou cuir ceinture) : il s'agit d'un morceau cuir que l'on attache à une extrémité et utilisés surtout aux Etats-Unis. Ce sont les cuirs fameux que l'on retrouve dans les films de Western.

Pour notre part, nous vous conseillons le "paddle" qui comporte moins de risques d'abimer le cuir et potentiellement le rasoir.

Pour réaliser l'affilage, on passe le rasoir sans pression excessive sur le cuir, le dos du rasoir en avant, pour ne pas risquer d'entailler le cuir (un cuir entaillé pourrait abimer le fil de votre rasoir). A titre informatif, la pression sur le cuir doit être le poids naturel de la main (pas plus).

Faites une 100aine d'aller-retours. Cela prend généralement entre 1 et 3 minutes selon votre habileté. La vitesse d'exécution n'a aucune incidence sur la qualité de l'affilage. Donc pas besoin d'aller trop vite si vous n'êtes pas sûr de vous au début. Il vaut mieux lentement avec les bons gestes que rapidement avec les mauvais.

Après chaque rasage

1. Le nettoyage du coupe-chou

Après chaque utilisation, vous devrez pour un entretien sur la durée nettoyer à l'eau chaude votre coupe-chou afin de retirer le savon et les poils de barbe.

La nature étant bien faite, on peut passer le coupe-chou sans problème sous l'eau : les matériaux comme la corne, l'ivoire, l'os, plastique ou le métal résistent parfaitement à l'eau pourvu que vous séchiez votre coupe-chou correctement après.

2. Le séchage du coupe-chou

Ne cherchez pas trop loin, un essuie-tout convient parfaitement pour sécher votre coupe-chou.

Passez votre Sopalin sur l'extérieur du rasoir et au centre de la chasse (là où la lame se referme) sans oublier autour du pivot.

Laissez ensuite sécher votre rasoir - lame ouverte - pendant 5 minutes dans dans un endroit pas humide. Donc pas dans votre salle de bain !

3. Le stockage du coupe-chou

Pour stocker votre coupe-chou :
1. Si vous utilisez régulièrement votre rasoir (toutes les semaines par exemple), rangez-le dans sa boîte ailleurs que dans votre salle de bain. Si vous n'avez pas de boîte, enroulez-le dans un Sopalin.

2. Si vous utilisez rarement votre rasoir : passez un petit d'huile (ou tout autre corps gras) avant de le remettre dans sa boîte. Vous pouvez (sans blague) utiliser du saindoux, de l'huile d'olive ou des huiles essentielles ou huiles parfumées. Puis remettez-le dans sa boîte normalement.

A faire tous les 6 mois

1. L'affilage poussé

Tous les 6 mois environ (ou tous les ans suivant votre utilisation), nous vous conseillons de procéder à un affilage un peu plus poussé à savoir en utilisant un cuir (le même type de cuir que décrit précédemment) mais imprégné de pâte d'affilage.

Ce type d'affilage plus mordant n'est pas aussi rugueux qu'un affutage à la pierre mais permet de redonner du tranchant et de l'efficacité à votre coupe-chou.

A faire tous les 1 à 5 ans

1. L'affutage

La nécessité de faire un affutage est lié à toute une variété de facteurs parmi lesquels :
- La dureté de la barbe
- La dureté de l'eau (calcaire...)
- La manière d'utiliser le rasoir
- La façon d'affiler le rasoir
- La qualité de base du rasoir

Le signal que vous devez passer pas la case affutage est lorsque vous apercevez une perte de confort et d'efficacité malgré un passage à l'affilage cuir + pâte.

Voilà, vous connaissez les étapes principales pour entretenir votre coupe-chou. A vos rasages.

Vous l'avez compris, c'est un métier ! Alors si vous souhaitez nous confier une restauration de coupe-chou : Adressez-nous par email (contact@monsieurvontiki.com) une photo du rasoir afin que nous puissions analyser l'état de la lame et de la chasse. Cette étape est fondamentale pour valider la possibilité de restauration par nos soins. Après analyse technique, nous vous ferons parvenir un devis. Tarifs : à partir de 30 euros.

Pour en savoir plus, consultez notre page services de restauration de coupe-choux